Formations

Fin de formation : bonne route aux « posfto » !

Postfto2020

Fin de formation en plein confinement ? Pas de problème : grâce à la visioconférence, le succès est au rendez-vous pour nos techniciens PC support & réseaux. C’est l’occasion pour nous de revenir en photos sur le souvenir de la descente de la Lesse que nous avions faite en juin 2019… Et pour eux de dresser le bilan de ces 14 mois passés à FIJ.

Jimmy-Lee, Jérémie et Christophe lors de la descente de la Lesse que nous avons faite ensemble en juin 2019.

Ce printemps 2020 aura marqué d’une façon singulière la fin de formation « technicien·ne PC support & réseaux » commencée en janvier 2019 et suivie de la postformation « Réseaux » à partir de janvier 2020. En effet, confinement oblige, le coaching individuel et les présentations orales des TFE (travaux de fin d’études) se seront achevés à distance, grâce à la visioconférence. Un changement de modalité qui n’a heureusement entamé ni la qualité des travaux, ni la convivialité des moments.

« Fij c’est la convivialité »

Simon. Suivre une formation en informatique, c’est aussi savoir se jeter à l’eau.

Car FIJ, ce n’est pas seulement une formation qualifiante et diplômante. Ce sont aussi des moments partagés : sorties régulières dans les théâtres de Bruxelles, balade en forêt, descente de la Lesse en kayak… Tout est mis en œuvre pour tisser ensemble une relation de qualité. Un point que relèvent les participants.

Jimmy-Lee : « FIJ, c’est une ambiance familiale, pas du tout académique. Les sorties au théâtre ou la descente de la Lesse en kayak y contribuent, mais j’ai aussi apprécié le soutien apporté par les formateurs aux stagiaires qui en ont besoin. »

Arthur : « Pour moi qui n’aime pas le système scolaire, c’était très gai, ce côté familial. »

Tarek : « Du sourire d’Imelda à l’accueil jusqu’aux salles de cours du deuxième étage, la bonne humeur était partout. Je me suis senti comme un poisson dans l’eau ! »

Christophe, Jimmy-Lee, Hoani et Jérémie se souviendront longtemps de l’ambiance familiale de FIJ.

Une fin de formation ? Non, « un accomplissement »

Mounir : « Les cours et les formateurs sont top. La qualité n’est pas seulement dans le matériel qui est mis à notre disposition, mais aussi dans les enseignements. »

Simon : « C’est une expérience vraiment positive. J’ai eu la satisfaction d’aller au bout et je le vis comme un accomplissement. À FIJ, on nous considère comme on est : des personnes adultes qui savent de quoi elles ont besoin. On se sent à la fois autonomes et soutenus, dans une relation respectueuse avec les formateurs. »

Arthur, prêt pour un nouveau défi.

Et maintenant ?

Complément CESS pour les uns, rencontres avec des recruteurs pour les autres : nos techniciens en informatique sont désormais « prêts à l’emploi », pour reprendre l’expression consacrée. Une chose est sûre : ils reviendront à FIJ pour échanger des conseils, participer à une sortie théâtre ou… partager la raclette festive que tous attendent, lorsque les conditions sanitaires le permettront.

Arthur et Hoani. Ces douze mois de formation et quatre mois de postformation n’ont pas entamé leur belle humeur.